Depuis 2007, l’enclave palestinienne de Gaza contrôlée par le Hamas est soumise à un blocus économique par Israël. Le gouvernement israélien espère ainsi empêcher les Palestiniens de Gaza et plus particulièrement le Hamas d’importer des armes ou outils leur permettant de s’insurger contre Israël. Ce contrôle des flux commerciaux asphyxie la bande de Gaza, qui souffre d’une pénurie de nourriture, d’eau et de produits médicaux.
Le Ramadan, qui a commencé mercredi 16 mai et se terminera le vendredi 15 juin, est l’occasion de rappeler qu’à Gaza, en Syrie, ou encore au Yémen, des milliers de musulmans n’ont pas accès à la nourriture à cause de blocus humanitaires.

 

Vous aimerez aussi