La nuit du 2 au 3 octobre, l’hôpital de Kunduz en Afghanistan, géré par Médecins sans frontières, a été bombardé par erreur par les forces américaines de l’OTAN. Le président Obama a ordonné une enquête, dans une bavure qui aura fait 19 morts.

Crédit : Seldoon

Crédit : Seldoon

Vous aimerez aussi