Aidez nos contributeurs

Flattr this!

Quelques jours après le lancement de notre nouveau site internet, le rédacteur en chef dresse son état des lieux de la presse. L’occasion de réaffirmer les valeurs du Journal International et d’aborder le tout nouvel outil Flattr…

La presse va mal. C’est un constat sur lequel la plupart d’entre nous peuvent s’accorder. La presse n’est plus assez rentable. Faute à la gratuité apparente des médias, faute à internet et autres journaux gratuits qui nous y ont habitués.

La presse n’est plus assez rentable et cela impacte la qualité de l’information. La presse a besoin d’être rentable. Elle a besoin de financer de longues investigations, de grands reportages de terrain. Cela coûte cher ; et nous avons, semble-t-il, tendance à en consommer de moins en moins.

Trêve de fatalisme, il faut trouver des solutions. Des initiatives existent. Nous, Le Journal International, avons toujours eu pour vocation d’être de celles-ci. Fondé en 2008, nous avons fait vivre un site web, des dizaines de versions papiers, des chroniques radios… nous les avons fait vivre uniquement grâce à des bénévoles. C’est là notre force. Plus question de rentabilité, nos journalistes n’écrivent que par passion. De cette manière, nous avons pu passer outre les impératifs de rapidité et de quantité au profit seul de la qualité.

www.lejournalinternational.info se veut être un coup de tonnerre dans le monde de la presse indépendante. Équipé du plugin Flattr, il va permettre à nos contributeurs de percevoir un revenu, sans recours à la publicité ni autre financement privé.

Faire vivre le droit à l’information

Cette plateforme de micro-don permet au lecteur de rémunérer directement l’auteur d’un article, sans aucun autre intermédiaire. Elle a été créée par Adblock, qui, critiqué par la presse en ligne, a voulu montrer qu’une alternative à la publicité était possible. Avec Flattr, le don va directement du lecteur à l’auteur. Pas d’intermédiaire.

Chacun peut se créer un compte de donateur et choisit la somme d’argent qu’il y verse chaque mois. Sur chaque article du Journal International, le bouton Flattr apparaît en bas de page. Si l’article lui a plu, le lecteur disposant d’un compte Flattr peut cliquer sur ce bouton. Il « flatterise » l’article. En fin de mois, la somme qu’il avait chargé sur son compte est répartie entre tous les articles « flatterés ». Ce système ne s’applique pas uniquement à www.lejournalinternational.info, mais à l’ensemble des sites web équipés.

Le Journal International a choisi de miser sur le potentiel de ce concept révolutionnaire jusqu’à présent très peu utilisé dans le milieu éditorial. Il nous permettra sans doute de nous développer en attirant de nouveaux rédacteurs. Cette possibilité d’une rémunération en fonction de la qualité de l’article ne pourra être que positive sur notre travail de précision et de vérification. Nous avions à cœur de récompenser les efforts acharnés de nos contributeurs, qui défendent mieux que quiconque l’indépendance de la presse.

Je lance donc ici un appel à tous. Faisons vivre le droit à l’information, chacun à la hauteur de ses moyens. Utilisons Flattr dès à présent ! Nous croyons fermement en l’avenir de ce système comme alternative durable aux crises que peut rencontrer la presse. Nous espérons que notre initiative inspirera d’autres médias, pour parvenir, ensemble, à préserver le droit à chacun d’accéder à une information de qualité.

Ex-rédacteur en chef du Journal International et étudiant à l’Institut d’Etudes Politiques de Lyon. Intéressé par de nombreux domaines : art, politique, société, sport… Amateur de voyages. D’une curiosité sans limite et éternel insatisfait, rêve de pouvoir se consacrer à de grandes investigations.

Vous aimerez aussi