En dépit des difficultés structurelles que connaît l’économie égyptienne, Abdel Fattah al-Sissi devrait être réélu à la tête du pays en fin de semaine, après avoir gagné son premier mandat à la faveur des événements survenus lors des printemps arabes.

Vous aimerez aussi