Les élections législatives aux Pays-bas se sont soldées par la défaite du parti d’extrême-droite PVV (Partij Voor de Vrijheid, Parti pour la liberté), qui reste cependant une des forces politiques majeures du pays, devenant le deuxième parti en terme de sièges (20 sièges à la seconde chambre). Le parti du Premier ministre Mark Rutte, le VVD (Volkspartij voor Vrijheid en Democratie), reste le premier parti, avec 33 sièges, et devra former une coalition gouvernementale.

Crédit Elio Prophette.

Crédit Elio Prophette.

 

Vous aimerez aussi