Depuis le coup d’État avorté du 15 juillet 2016, la Turquie multiplie les atteintes aux libertés fondamentales : fermeture de nombreux médias, purges administratives, prolongation de l’État d’urgence et concentration des pouvoirs en la personne de M.Recep Tayyip Erdogan.

Crédit Louis Bertrand

Crédit Louis Bertrand

Vous aimerez aussi