En dépit de tout mandat international, la coalition menée par la Grande-Bretagne, les États-Unis et la France ont conjointement mené des frappes militaires en Syrie, ne faisant aucune victime mais détruisant un centre supposé d’armes chimiques.

Vous aimerez aussi