Le onzième sommet du G20 s’est tenu les 4 et 5 septembre à Hangzhou, en Chine. Des résolutions majeures y ont été prises, pour notamment relancer la croissance mondiale. Kim Jong-un, le jeune dictateur nord-coréen, n’a pas été invité à ce sommet. Comme pour rappeler son existence et prouver sa puissance nucléaire, la Corée du Nord a tiré, lundi 5 septembre, trois missiles. Ironie diplomatique, le Conseil de Sécurité de l’ONU – dont la Chine, principal allié de la Corée du Nord, fait partie – a fermement condamné cette dangereuse provocation.

Crédit Lucie

Crédit Lucie

Vous aimerez aussi