Samedi 20 août, les Kurdes de Turquie ont de nouveau été pris pour cible par Daech. Au moins 54 morts sont à déplorer, dont une vingtaine d’enfants. Les Kurdes constituent une grande minorité ethnique au sud de la Turquie, soumise à la laïcité de l’État et dont la particularité est niée. On en trouve aussi une forte population en Irak, en Iran ainsi qu’en Syrie – les Kurdes syriens sont désormais combattus par la Turquie au même titre que Daech. Des franges séparatistes kurdes(PKK, PYD) revendiquent violemment leur indépendance pour chercher à créer un Kurdistan autonome, fournissant l’occasion au Président turc Recep Tayyip Erdogande les qualifier de terroristes. Les seuls à les défendre ouvertement sont les États-Unis ; les Kurdes servent d’antennes locales pour défendre les intérêts américains, que ce soit en Syrie ou en Irak.

 

Crédit Lucie

Crédit Lucie

Étudiante en science politique, curieuse, je (re)dessine le monde avec légèreté.

Vous aimerez aussi