Après le scandale des Panama Papers, l’UE veut améliorer la transparence fiscale des multinationales avec de nouvelles mesures légales mais bien trop légères pour avoir un effet conséquent, selon les ONG.

Crédit : Herji

Crédit : Herji

Vous aimerez aussi