Malgré le renforcement logistique de la force G5 Sahel, la bande sahélienne demeure un foyer d’instabilité pour l’Afrique du Nord, de l’Ouest et le bassin méditerranéen. Alors qu’AQMI maintient ses positions, les trafics de migrants, d’armes et de pétrole se poursuivent.

Dessinateur au Journal International depuis septembre 2016.

Vous aimerez aussi