PNYX - Histoire coloniale, religion et cinéma : le Brésil face aux conséquences de son passé

Toutes les semaines, retrouvez La Pnyx, l’émission radio d’actualité internationale du Journal International. Pour ce 54ème épisode, nous nous retrouvons cette semaine pour un épisode sur le Brésil face à son héritage.

Une première question se pose : comment expliquer la montée au pouvoir d’un président d’extrême droite au Brésil ? Pour cela, un retour en arrière est indispensable.

Maxence Depienne reviendra, tout d’abord, sur l’histoire coloniale du Brésil. C’est dans cette économie coloniale que se retrouve dans les problématiques et les enjeux actuels. De la découverte de ce territoire par Pedro Alves Cabral en 1500, succédé par Amerigo Vespucci, à l’intensification des tensions entre populations indigènes et colons, nous allons poser le cadre historique de la construction de ce Brésil. Un pays qui s’est développé sur ce modèle de société esclavagiste qui va perdurer jusqu’à la fin du XIXe siècle, créant de véritables disparités sociales encore visibles aujourd’hui.

Corentin Chabot va étudier le lien entre l’élection de Jair Bolsonaro et ce passé colonial du Brésil grâce à des historiens tels que Michel Cahen ou Laurentino Gomes. Entre refus de faire face aux conséquences du colonialisme et émergence d’une classe populiste, pour approfondir son analyse, il a rencontré le maître de conférence en histoire contemporaine, M. Chatelan, qui nous explique en quoi l’Eglise a occupé une place très importante dans cette élection, et tire les conséquences sur le Brésil que nous connaissons aujourd’hui.

 Il ne faut toutefois pas sous estimée l’identité catholique qui a longtemps imprégné le Brésil, même après son indépendance. En effet, Pauline Defélix observe depuis une vingtaine d’année une montée en importance des mouvements évangélistes. Débutées dans les milieux pauvre et carcérales, les conversions sont de plus en plus nombreuses dans le pays. Roberto Ruas, ancien professeur à l’université de Porto Alegre, explique l’impact politique de ce nouveau souffle religieux dans une société où les clivages sociaux sont particulièrement marqués.

 Enfin, Pierre Charbin va vous montrer comment le cinéma politique remet en cause les différents gouvernements au pouvoir, mais également cinéma poétique  qui met en avant les beautés du paysage brésilien. En effet, le cinéma brésilien a une histoire compliquée où s’entremêle dureté de la société brésilienne, censure et amour des réalisateurs pour leur pays. De Mario Peixoto, à Kleber Mendonça Filho, en passant par Glauber Rocha, le cinéma brésilien transporte son spectateur dans une odyssée aux caractères fantastiques mais également dantesques.

 

Vous aimerez aussi