Le Parti pour la liberté (PVV), fondé et dirigé par Geert Wilders, est arrivé en deuxième position aux élections législatives néerlandaises, le 15 mars, gagnant quinze sièges à la chambre basse. S’il avait remporté les élections, il aurait tout de même eu du mal à former une coalition gouvernementale. En Europe et ailleurs dans le monde, les partis populistes continuent de gagner en popularité, malgré des échecs et des dérapages.

Crédit Lucie.

Vous aimerez aussi