Le Parti pour la liberté (PVV), fondé et dirigé par Geert Wilders, est arrivé en deuxième position aux élections législatives néerlandaises, le 15 mars, gagnant quinze sièges à la chambre basse. S’il avait remporté les élections, il aurait tout de même eu du mal à former une coalition gouvernementale. En Europe et ailleurs dans le monde, les partis populistes continuent de gagner en popularité, malgré des échecs et des dérapages.

Crédit Lucie.

Étudiante en science politique, curieuse, je (re)dessine le monde avec légèreté.

Vous aimerez aussi