La diplomatie américaine a annoncé vouloir imposer une seconde salve de sanctions à l’encontre de la République Islamique à l’automne 2018. Téhéran a depuis saisi la Cour Internationale de Justice, accusant Washington de ne pas respecter l’accord de 2015.

Dessinateur au Journal International depuis septembre 2016.

Vous aimerez aussi