Le 31 août dernier, la présidente brésilienne Dilma Rousseff a été officiellement destituée par le Parlement à 61 voix pour et 20 contre, le tout dans un contexte de tensions sociales et économiques, plusieurs mois après le remplacement aux manettes du pouvoir par son rival dans l’opposition de droite Michel Temer. Cette destitution a pour origine des accusations d’usage de fonds de campagne illicites dont Mme Rousseff aurait sciemment profité, accusations qu’elle a toujours réfutées.

Crédit Seldoon

Crédit Seldoon

Vous aimerez aussi