Nouveau chef du pouvoir judiciaire iranien : droits de l’homme en danger

L’histoire se répète. Le régime iranien a de nouveau nommé un criminel à la tête du ministère de la Justice.  Après la nomination de Alireza Avaïe l’année dernière, cette année, il s’agit d’Ebrahim Raïssi. Les deux hommes, rappelons-le, sont tenus pour responsables des terribles massacres de 1988 en Iran et n’ont toujours pas été traduit […]

Lire plus