Le président turc Reccip Teyip Erdogan soumet au référendum une nouvelle constitution qui augmenterait ses pouvoirs. Il tente d’obtenir les voix de la diaspora turque. Plusieurs pays européens, dont l’Allemagne et les Pays-Bas, ont déjà refusé la tenue de meetings favorables à ce projet. Ils refusent l’entrée sur leur territoires de ministres qui devaient y participer.

Crédit Elio Prophette.

Crédit Elio Prophette.

Étudiant de 2ème année à Science Po Lyon, originaire d’Amiens, la politique et le dessin sont mes deux activités favorites.

Vous aimerez aussi