Le 12 février dernier, la Corée du Nord a, par le lacement d’un missile balistique, rappelé son intention de peser dans les décision internationales. Cela dans l’objectif non-dissimulé de tester les réactions de la nouvelle administration américaine face à un risque de déstabilisation de la péninsule.

Crédit Louis Bertrand.

Crédit Louis Bertrand.

Dessinateur au Journal International depuis septembre 2016.

Vous aimerez aussi