Depuis dimanche 18 février, une nouvelle offensive  meurtrière a été lancée par l’armée syrienne contre la Ghouta orientale, bastion rebelle près de Damas. En cinq jours, les frappes ont fait 416 morts parmi les civils dont 95 enfants, selon les derniers bilans. Le 5 février, l’armée avait déjà mené des bombardements sur la Ghouta, tuant quelque 250 civils en cinq jours.

Vous aimerez aussi