Crédit Marion Obert.

Zhangjiajie : les montagnes d’Avatar entre fiction et réalité

La Chine possède un magnifique trésor encore peu connu de l’Occident et inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1992. Le parc national de Zhangjiajie est un somptueux mélange de montagnes, forêts et rivières. Ces paysages sortis d’un autre monde ont inspiré James Cameron pour son film Avatar. Rendez-vous dans la province du Hunan, dans le centre de la Chine, pour replonger dans les décors de la planète Pandora.

La population chinoise a découvert cette nature envoûtante dans les années 1970, grâce au peintre Wu Guanzhong et ses œuvres oniriques. En 2009, après le succès fulgurant du film Avatar, la ville de Zhangjiajie est devenue l’un des lieux les plus visités de Chine. Encore peu d’étrangers, mais beaucoup de Chinois, s’y pressent en masse tous les jours.

Un célèbre lieu touristique en Chine

Les paysages du parc national de Zhangjiajie sont d’une beauté à couper le souffle. Mais la beauté des lieux peut rapidement être gâchée par l’amas de touristes. La plupart se déplacent en groupe, suivant bruyamment un guide avec mégaphone. Il reste possible d’emprunter des chemins moins fréquentés par les touristes en s’aventurant dans des sentiers plus sauvages.

Crédit Marion Orbert.

Crédit Marion Orbert.

Au milieu de cet espace sauvage, tout a été aménagé pour le tourisme. Les visiteurs ont le temps de profiter du parc : le ticket est valable quatre jours. Des navettes gratuites sur le site assurent les transferts entre chaque points majeurs. L’ascenseur Bailong (littéralement « l’ascenseur des cent dragons »), ascenseur le plus aérien, rencontre un grand succès. Pas étonnant : on peut atteindre le sommet en une minute, contre plus de deux heures à pied. La machine peut accueillir jusqu’à 1380 personnes par heure. Le parc est immense et les moyens de se déplacer nombreux. Le téléphérique est également une bonne alternative pour contempler ces panoramas ensorcelants.

Un écosystème unique

Le parc de Zhangjiajie est un véritable trésor de la nature. Il y a plus de 300 millions d’années, ce massif était encore enfouit sous l’océan. L’érosion a permis, au fil du temps, de le faire apparaître. On compte aujourd’hui  3 000 pics karstiques qui se dressent fièrement vers le ciel. La biodiversité est impressionnante. Des variétés de végétaux et certains animaux présents à Zhangjiajie sont en voie de disparition. Les autorités tentent, malgré le tourisme, de préserver au mieux l’environnement, dans cet écosystème unique.

Crédit Marion Orbert.

Crédit Marion Orbert.

Prenez garde, vous pourriez croiser un ours noir d’Asie, un cerf d’eau chinois, ou une panthère nébuleuse au milieu de la forêt. Mais les chances sont infimes, en général ces animaux restent cachés profondément dans les bois. En revanche, il est ordinaire de tomber nez à nez avec un macaque. Ces petits singes sont chez eux et ne sont pas effrayés par les humains. Il ne faut pas les nourrir, ni les défier du regard, car ils peuvent rapidement devenir agressifs.

Crédit Marion Orbert.

Crédit Marion Orbert.

Une nature étonnante

Ce parc de pitons rocheux abrite quelques merveilles de la nature, comme ce pont naturel. C’est le plus grand pont naturel suspendu au monde, situé à plus de 350 mètres du sol.

Crédit Marion Orbert.

Crédit Marion Orbert.

Les clins d’oeil au film Avatar sont nombreux. Le pic Céleste, impressionnant pic culminant à 1074 mètres, a même été rebaptisé « le mont Hallelujah d’Avatar ». Une brume légère peut recouvrir le sommet de ces pics majestueux, donnant l’impression que les montagnes se confondent avec les nuages. En hiver, un fin manteau de neige vient habiller les points culminants.

La grotte Huanlong et le mont Tianmen sont également des sites à ne pas rater lors d’une visite à Zhangjiajie. Pour les plus téméraires, le pont en verre le plus long du monde vous attend, perché à 300 mètres de hauteur, long de 430 mètres… sensations garanties !

Photo de bannière : vue sur les sommets des pics karstiques du parc national de Zhangjiajie. Crédit Marion Obert.

Vous aimerez aussi