Intégration régionale « par le bas » : quand les populations pallient les lacunes des institutions

En Afrique centrale, constatant les limites, lacunes et réticences des institutions dans le processus d’intégration sous-régionale, les populations s’adonnent à une intégration « de fait ».  Si la mondialisation entraîne, ou vise, la porosité des frontières, elle induit aussi, à une moindre échelle, une intégration régionale et sous-régionale, c’est-à-dire un processus visant à favoriser les échanges entre […]

Lire plus