Russie : La sortie d’Arktika relance la lutte pour l’exploitation de l’Arctique

Le navire russe brise-glace à propulsion nucléaire Arktika est rentré au port de St-Pétersbourg le 17 septembre dernier. Le 22 septembre 2020, il a quitté St-Pétersbourg pour rejoindre Mourmansk, son futur port d’attache. Le trajet permettra une dernière fois de tester ses capacités en conditions extrêmes. L’imposant navire, de classe LK-60Ya, mesure 173,3 mètres de […]

Lire plus